Actuellement à l'affiche & en tournée

Octobre 1977, un jeune américain de 23 ans est arrêté - manu militari - par la police de Colombus, en Ohio. Soupçonné de violence, vols, et agressions sexuelles sur 3 jeunes femmes rencontrées sur le campus de médecine, il est placé en garde à vue. Les 3 victimes le reconnaissent formellement. Aucun doute, Stanley Billigan est coupable. À moins que... 
Le comportement étrange du prévenu pousse ses avocats à demander une expertise psychiatrique. Et c'est ainsi que tout commence.  Le résultat est édifiant : le jeune homme est atteint d’une affection psychologique très rare appelée "trouble de personnalité multiple". Tour à tour, londonien raffiné, yougoslave expert en arme à feu, ou encore jeune adolescent timide... Les cartes de la vérité n'ont pas fini d'être brouillées.

Camille, cadre de haut niveau, vient d’être licenciée et revient une dernière fois dans son bureau pour le vider. Dans l’ascenseur qui l’emmène au 153e étage, elle croise Michelle qui monte pour son premier jour de travail. Quelques minutes vont suffire à Camille pour découvrir qu’elle se trouve face à sa remplaçante. Désespérée et furieuse, elle sabote l’ascenseur sur un coup de tête. Pendant la panne, elle va s’acharner à faire de Michelle la coupable de tous ses maux, mais celle-ci, qui joue son va-tout pour ce travail inespéré, ne se laisse pas faire. Après l’affrontement, vient cependant, dans un espace inattendu, le temps des vérités et des prises de conscience, les deux femmes vont se révéler l’une à l’autre, jusqu’à la chute. Un regard sans concession et non dénué d’humour sur le sens que chacun donne à la vie quand on se laisse enfermer dans des boîtes dont aucune n’est à notre taille.

Le duo exceptionnel d’un comédien et sa batterie. Un spectacle drôle qui touche et bouscule.

Loin d'être idiot ou attardé, Adrien Lepage est juste… différent. A mi-chemin entre Forest Gump et Billy Elliot, ce gamin doué, beau de naïveté, vit une passion défendue pour la batterie.

 

“ Un concentré délicat d’humanité… Un bel éloge à  la différence… “ LE MONDE

“On est scotché par le talent de Cédric Chapuis qui réussit à nous émouvoir et à nous faire rire, avec finesse.” LE POINT

“A la fois touchant et poétique, drôle et troublant. A découvrir, sans tarder.”
TT TÉLÉRAMA

“Un spectacle original, très bien écrit, qui vous cueille au premier coup de cymbale et ne vous lâche plus jusqu’au dernier son.”  LE PARISIEN

« 23-F Côté Hublot », c’est la place d'avion qu'occupe Tsvétélina Yordanova le jour où elle accepte de quitter son pays par amour. Elle sait ce qu’elle quitte, elle sait pourquoi, mais n’a aucune idée de ce qui l’attend. Elle est belle, jeune et Bulgare. Son coup de foudre s’appelle Sylvain. Beau, jeune mais Français. Et si l’amour ne connaît pas les frontières, les services de préfecture, si.

 

«...Une pièce qui sort résolument des sentiers battus. Cédric Chapuis a écrit une oeuvre drôle et attendrissante, portée par l'excellente Mira Simova.» L'Echo Républicain-Chartres

 

En filigrane de cette histoire vraie : « La difficulté à devenir français, lorsque on ne l’est pas. Un petit délice de scène... » Direct Matin

« Rarement la qualité d’écriture et l’aisance du jeu atteignent un tel niveau d’excellence... » La Dépêche du Midi

Une finale de Championnat de France, c’est pas n’importe quel match ! Et une minute : c’est exactement le temps qu’il reste avant le coup d’envoi. Le moment où les poumons de l’arbitre vont se vider dans le sifflet qu’il sert déjà entre les dents. Il aura fallu 15 ans de rugby pour en arriver là. 15 années de victoires et de défaites, de solidarité et d’engagement, de dépassement de soi et de franche camaraderie. 15 années à apprendre du rugby ce que ni les parents, ni l’école ne pourront jamais transmettre à quiconque. Avec beaucoup d’humour et d'humanité, coup de projecteur sur un sport hors norme, où tout a un goût d’absolu, et où les maîtres mots sont partage et générosité. Bien loin des clichés, l’histoire de cette vaillante équipe de 2ème série est aussi drôle que touchante car les personnages hauts en couleur qui la composent, possèdent une grandeur d’âme qui se situe bien «Au-dessus de la mêlée».

 

Amateurs ou pas de ce sport, à découvrir sans tarder.

 

Tiré d’une histoire vraie.

 

Le jeudi 9 février à 5H00 du matin, le portable de Cécile sonne. Elle ouvre un œil : c’est Damien. Son cœur bondit. Assise maintenant dans un lit qu’elle ne connaît pas, le souffle coupé, elle décroche : «Allô ? Tout va bien, chéri. Ne t’inquiète pas. C’est juste qu’on a trop bu, je me suis endormie sur son canapé. J’arrive. »

 

Elle se retourne : allongé à ses côtés, Pierre-André Bertin, son futur employeur.

Que s’est-il passé ? Pourquoi ce black-out total ? Et ces ecchymoses ?

D’après vous : quel sort la police et la justice réservent-elles aux victimes en quête de vérité ?

 

QUAND LE THÉÂTRE DÉNONCE UNE RÉALITÉ.